Bateaux sur la plage

Dernière étape de notre voyage Birman. 330km plein sud direction Dawei. La région n’est ouverte que depuis peu. Pour une fois au contrôle de police les Birmans ne sont pas inquiétés, c’est nous qui sommes la cible. Rien de bien méchant, mais notre passeport est épluché, toutes les informations notées dans un grand cahier (l’informatique n’est pas arrivée), et cette fois pas de « nicetoumiyou », juste un signe disant « c’est bon allez y ». A Dawei, plus qu’ailleurs encore, les étrangers (les grands nez comme ils nous appellent) sont une attraction. Les gens changent parfois de direction pour venir nous serrer la main, les enfants nous courent après en criant « bye-bye », c’est tout ce qu’ils savent dire en anglais, c’est mignon. Et toujours ces sourires, ça fait plus de 3 semaines que nous sommes en Birmanie on s’en étonne encore. De retour en France il va falloir qu’on arrête de sourire à tout le monde comme ça, sinon on va passer pour des « demeurés »….. On profite à fond de nos derniers moments Birmans. Ce matin nous louons un scooter pour aller à la mer….d’Adaman. Mais avant nous irons nous perdre dans un village de pêcheurs, au bout du monde. Quelle vie ! Le scooter est un peu sauvage, et BB se bagarre un peu avec lorsque dans un virage sur la piste en montée il rue, se cabre et  tente de fuir, et me fonce dessus (j’étais descendue pour soulager….la bête) , le tout sous les yeux amusés des gamins qui se  sont quand même gentiment arrêtés pour voir qui allait gagner la partie et éventuellement porter secours. Mais BB a finit pas maitriser l’engin et tout est rentré dans l’ordre, Non mais ! . Ah ! grande nouveauté, il pleut aujourd’hui, enfin disons ce matin, enfin disons pendant 1 heure dans la matinée. Mais une belle et grosse pluie tropicale. On peut enfin étrenner nos tenues de pluie achetées à Hoi Han …..au Vietnam il y 2 mois et demi. Nous nous abritons sous le auvent d’un petit commerce. Aussitôt ils nous sortent  des chaises et nous invitent à nous asseoir en attendant la fin de l’averse. Le soleil revient  et nous passons le reste de l’après midi à faire les lézards sur la plage déserte….ou presque. Demain nous quittons la Birmanie avec un petit pincement au cœur. Ce pays nous a enchantés, ravis, émerveillés, et nous le quittons à regret, mais d’autres paysages nous attendent. Demain Thailande…..

En attendant la pluie

Ce qu’on a aimé : TOUT, mais particulièrement, les gens, les très belles pagodes, les centaines de milliers de Bouddhas dans toutes les positions

Ce qu’on a moins aimé : Les chiques de bétel et les crachats, les sourires rouges et les dents pourries, les « vomitos » dans tous les bus….