A-Adieu Myanmar

THAILANDE le retour

Nous revoici en Thailande. Mais d’abord il a fallu sortir du Myanmar…..La frontière est ouverte, enfin entre ouverte, depuis très peu d’années (2 ou 3). Pas eu le temps de faire la route…. Une piste  pas toujours carrossable ni confortable nous emmène jusqu’aux portes de la Thaïlande, où là tout est prêt. Les formalités pour sortir de Birmanie se font dans un cabanon, tandis que coté Thaïlandais tout est presque nickel. En tout cas la route est faite. Nous n’avons pas réservé d’hôtel pour ce soir, ne sachant  pas où nous serons ni comment nous irons. Le projet est de rallier Ratchaburi à une 50taine de km au sud de Bangkok, mais y seront nous, et par quel moyen ? Mais en Thaïlande tout est simple (enfin presque, on verra….). Un minibus attend derrière les barrières du poste frontière. Il va à Kantchanabury, et de là nous pourrons trouver un bus pour continuer. En effet, à la gare des bus, un gentil monsieur nous montre le bus public pour Ratchabury qui part dan ¼ d’h. Il s’informe même de l’hôtel où nous allons. Nous n’avons rien réservé, mais néanmoins choisi un point de chute en centre ville. Ca parlemente ferme. Au final ils nous disent qu’ils ne pourront pas nous déposer devant l’hôtel (on n’en demandait pas tant) et qu’il faudra prendre un tuk tuk. Ok pour nous. En arrivant à destination, nous sommes attendus par une moto taxi. Ils avaient donc demandé un transport pour nous, ils sont gentils. Une moto taxi……nous sommes 2 avec 2 gros sacs à dos, et 2 plus petits, plus la conductrice, on ne voit pas trop comment ça va être possible. Eh bien si ! Elle prend un gros sac entre ses jambes, je monte derrière elle avec les 2 petits sacs, et……bb derrière mois avec l’autre gros sac sur le dos….. et nous voilà partis. Mais après 1/4 d’h de moto dans le centre, il faut bien se rendre à l’évidence, elle ne trouve pas. On lui montre sur le GPS (qu’elle ne sait pas lire…), elle demande à plusieurs personnes, et finalement elle retourne au point de départ des motos taxis. Une 2ème moto se joint à nous, on peut reprendre un peu d’aise à 2 sur chaque moto. Le conducteur à l’air de connaître. Mais en fait pas du tout ! On tourne en tout pendant presque une heure pour ne pas trouver. Finalement, lors d’une Nième demande de renseignements à des riverains, nous prenons les manettes. Je demande le wifi afin de me connecter au site booking et obtenir le n° de téléphone de la guesthouse, et on renvoie les motos. Mais là ça se gâte……ils veulent nous faire payer très cher tout ce temps où l’on a tourné en rond. Le ton monte, on finit par payer mais pas le prix demandé. Nous voilà dans une rue on ne sait pas où, avec des habitantes très gentilles qui téléphonent à la guethouse. Le propriétaire  vient nous chercher en voiture et l’incident est clos. A la décharge des motos taxi, il y a une erreur sur la carte de booking et la guesthouse n’est absolument pas où elle est situé sur la carte du site. Nous avions choisi centre ville, nous voilà en pleine campagne. Mas quelle bonne soirée, les hôtes sont charmants, l’hébergement…..2 nattes sur le sol d’une pièce, et le repas léger, mais la bière est bonne et le whisky est offert. Nous avons décidé de prendre le train de bon matin pour descendre 600km plus au sud, point de départ des vacances dans les îles. 2 jours complets de voyage mais nous seront les pieds dans l’eau demain soir. Le voyage en train est long (7h) mais pittoresque. Les vendeurs de nourriture passent sans discontinuer dans l’allée pendant toute la journée. C’est un peu moulus que nous arrivons à Chompun. Demain une nouvelle fois, réveil aux aurores, mais à 10h, nous seront à Kho Tao, autant dire au paradis……

A-Bus pour Ratchaburi