Beaux bus Malaisiens

Journée de passage d’un lieu à un autre. Nous quittons Kuala Terraganu pou Kuala Besut qui sera notre point de départ pour îles Perenthian, perles de Malaisie. Arrivés à Kuala Besut en milieu de journée, nous réfléchissons et organisons les prochains jours. Ce sera 2 jours aux Pershentian, 2 jours au centre du pays dans les Camerons highlands, oui le nom sonne british, c’est normal, cette station de montagne a été créée par eux. Puis ce sera le retour sur Kuala Lumpur et l’envol vers Sri Lanka. Je profite de cette après-midi tranquille pour faire retoucher ma coupe. Séance coiffeuse, plus conventionnelle que celle de BB à Mélaka.

Celle la on l'a déjà faite

Ce matin départ à 8h pour les Perhentian…..encore ! Décidemment notre voyage malaisien aura été sous le signe des îles. Bateau rapide, gros moteurs, mais dès la sortie du port la mer est très formée, et on s’envole de vague en vague. Point trop rassurés, la demi-heure pour rejoindre les îles nous parait bien longue. Mais on arrive au paradis. Car là vraiment ça l’est ! Tout ce qu’on rêver est là. Mer turquoise, sable blanc, et en plus personne et structures bien entretenues. Contrairement à Kapas, ces îles sont presque exclusivement visitées par des touristes, et pour séduire les touristes, il faut non seulement du beau, mais du propre aussi. On se sent immédiatement bien. Nous passons la journée sur la plage, ici et là, c’est bien partout ! De jolis poissons habitent les fonds pas très profonds, je me régale. Des petits (et  moins petits) némos tout beaux rayés orange et blanc se prélassent dans les touffes d’algues, des violets, des verts, des plats, des ronds, des curieux, des timides, tous les poissons sont magnifiques. Un regret  tout de même, je n’arrive pas à décider BB à profiter du spectacle. Pas moyen de le faire s’allonger sur l’eau, même avec 1m de fond. Dommage j’aurais bien aimé partager ce bonheur avec lui. Mais chacun ses phobies……

Bon anniversaire Mélo notre grande chérie

2ème journée sur les Perhentians. On commence par une grasse mat. Puis on se dit qu’on va traverser l’île par le milieu en passant par la jungle pour aller voir comment c’est de l’autre coté (qu’on a vu en arrivant mais bon), pis finalement ya des bêtes qui piquent, des bêtes qui rampent, le sentier n’est pas agréable du tout, et il disparait dans la jungle, il fait chaud. Pourquoi aller chercher ailleurs ce que l’on a ici…… Retour sur la plage, farniente, snorkelling (aujourd’hui j’ai vu des gros bénitiers aux belles lèvres de couleurs vives, mais j’ai fait gaffe de pas me faire pincer), hamacs, lecture, baignade, et on recommence……