SRI LANKA

Z

L’hôtesse de l’air d’Air Asia avait du perdre un pari, ou bien fêter son enterrement de vie de jeune fille…..A un moment elle nous annonce au micro qu’aujourd’hui est un jour exceptionnel pour elle, et la voilà qui se met à nous chanter une tite chanson !!!! Hilarité dans l’avion, puis applaudissements nourris. Air Asia, est la compagnie low cost d’Asie qui pour 70 euros par personne nous fait faire 2500 km vers le retour et nous pose au Sri Lanka.  La chaleur est encore plus forte, et avec un taux d’humidité supérieur aux pays précédents. Heureusement que nous sommes acclimatés !  Nous prenons le bus jusqu’au centre ville. Quelle circulation dans la cité, les tuks tuks, les bus, les voitures, les motos, tout cela essaie de se frayer un chemin. A la gare routière centrale, nous demandons au guichet des renseignements le bus à prendre pour aller jusqu’à notre hôtel que nous avons volontairement choisi un peu excentré pour échapper un peu à la touffeur du centre. Très gentiment l’employé téléphone à l’hôtel, et en raccrochant nous dit que c’est très compliqué d’y aller en bus, qu’il vaut mieux prendre un tuk tuk. Justement le monsieur qui est là fait tuk tuk. Méfiants on demande le prix, il dit « very cheap » et qu’il à un meter. Ok donc, nous voilà parti. C’est un peu loin, mais très au calme, ça ce n’st pas une surprise. Ce qui l’est c’est le prix demandé par le tuk tuk…… 3500 roupies, soit plus de 15 euros, et pas de meter en fait !!! On parlemente un peu, on avait dit « very cheap », et là c’est « very expensive », rien à faire il faut payer. A l’hôtel la dame nous dira que cette course valait au grand maximum 700 roupies. C’était l’arnaque du début de séjour. C’est incontournable, quand on arrive quelque part on commence toujours par une arnaque. Grrrr ! Ah il pouvait être gentil, notre chauffeur et nous acheter des bananes et de la pastèque. Avec ce qu’il nous a fait payer, il pouvait acheter le fond ! Bref, passons. Nous allons déjeuner en tuk tuk, qui ne nous coute presque rien cette fois et revenons à pieds pour prendre connaissance du secteur. Arrêt au supermarché. Ce soir nous dinerons « chez nous » car nous avons vraiment l’impression d’être chez nous. Nous disposons d’une chambre, et d’un grand salon et cuisine, et avons accès sur le toit de la maison, d’où on a une très belle vue sur la ville au loin. Nous prendrons l’apéritif là, supers biens.

Ne voulant pas renouveler la mauvaise expérience d’hier pour le tuk tuk, j’ai installé l’application « pick me ». Je commande le tuk tuk, ça me dit qu’il sera là dans 7 mn, et il est là 7mn plus tard. On sait combien on va payer et comment s’appelle le chauffeur. Super application ! Il nous conduit à la gare pour 400 roupies……. A la gare nous prenons nos billets pour Galle (prononcer Gaulle) tout à fait au sud du pays. Cette ancienne ville coloniale est classée au patrimoine mondial. Nous avons des billets de 2ème classe, mais nous choisissons de monter en 3ème. Pourtant tous les gens nous disent que pour nous c’est là bas en 2ème, que c’est plus confortable. Mais nous on s’en fout, ce qu’on veut c’est être avec les Sri Lankais, pas avec les touristes. Alors on fait comme tout le monde, quand le train arrive, on se précipite….mais pas assez, il n’y a plus de places assises. Le voyage commence donc debout. Rapidement, eu égard à mon grand âge, un jeune homme me cède sa place, je proteste un peu, mais pas trop, ouf, me voilà assise. Le train suit la côte au plus près. Par les fenêtres ouvertes nous voyons défiler l’Océan Indien à raz du train. Le rivage est habité. Des cabanes les pieds dans l’eau, jalonnent la plage. Les pieds tellement dans l’eau que quand un vague meurtrière s’abat sur la côte, comme en 2004, ils sont aux premières loges. On voit encore les traces du tsunami. Ici ceux qui habitent sur le bord de l’eau sont les plus pauvres, et ne s’imaginent surement pas qu’ailleurs certains paient des fortunes pour construire au plus près de la mer. Nous arrivons à Galle à la mi journée. Après être allés déjeuner, nous trouvons facilement notre guesthouse. Chambre spacieuse dans une belle maison. L’après midi est consacré à la visite de Galle. Bon on va pas en faire des tonnes, c’est pas mal, ville coloniale bien conservée, mais le tour est vite fait. Pleine lune aujourd’hui, c’est jour férié pour la fête à Bouddha, tous les temples sont en fête !